Efiubò: Comment faire valoir mon diplôme en Italie

Cette semaine à Efiubo nous avons reçu nombreuses questions concernant l’école et le droit d’étudier. D’autres questions ont régardé la difficulté d’effectuer les pratiques boureaucratiques dans les «questure», les postes de police. Les réponses ont été données par l’avocat de l’ASGI Loredana Leo.

Q Comment je peux convertir en Italie le diplôme obtenu dans mon pays d’origine?

On ne parle pas de conversion, mais de reconnaissance du titre. C ‘est un processus long et complexe, qui varie selon le titre que vous voulez reconnaître et qui est basé sur le permis de séjour que vous détenez actuellement. Je vous suggère de vous faire aider par une association qui s’occupe de suivre le chemin.

 Est-ce qu’il y a des aides financières pour l’université?

Certaines universités offrent des subventions, mais attention, car dans certains cas, ces bourses ne sont pas ouvertes aux personnes qui n’ont pas la citoyenneté italienne.

Mon école italienne est très loin doù je réside. Il ya la possibilité d’une subvention pour les frais de transport?

Il n’y a aucune uniformité dans le pays. Certaines municipalités fournissent des aides, mais d’autres pas.

 J’ai été victime de discrimination par un policier. Qu’est-ce que je peux faire?

 Vous pouvez demander que le flic soit identifié. Si le policier ne veut pas donner son nom, vous pouvez demander de parler avec un responsable du poste de police ou vous pouvez contacter un avocat.

 Je suis allé à la questura pour mon permis de sejour mais ils m’ont renvoyé parce que je ne peux pas parler l’italien, qu’est-ce que je peux faire?

Dans certains cas, comme lorsque vous soumettez une demande d’asile ou dans le cas de notification d’une expulsion, la police est tenue de fournir un traducteur. Vous avez le droit de le demander et ils sont obligés à le faire

 Si la police ne respecte pas le temps pour la délivrance / le renouvellement d’un permis de séjour qu’est-ce qu’on peut faire?

 Je vous conseille d’attendre aussi aprés le delais requis par la loi. Mais si cette durée est prolongée excessivement il faut contacter un avocat qui peut procéder judiciairement pour vous permettre de débloquer la situation.

Ma fille et moi-même, nous sommes en possession de la double nationalité (italienne et péruvienne). Si nous revenons au Pérou nous perdrons la citoyenneté italienne? Est-ce que je peux recuperer les cotisations versées en Italie?

La citoyenneté est un droit acquis, on ne peut pas la perdre, même si vous retournez en permanence au Pérou. Suite à la loi Bossi-Fini ce n’est plus possible de demander la restitution des cotisations. Il n’y a nonplus la possibilité d’ajouter les apports versés en Italie avec ceux qui vous allez éventuellement verser au Pérou. À l’age de 66 ans, cependant, vous pouvez demander la pension en Italie, même si vous n’avez pas terminé la période minimale de cotisation.

Efiubò est un programme radio qui répond aux questions et aux doutes des migrants résidant en Italie. Il sera publié toutes les deux semaines à partir d’aujourd’hui. Si vous aussi vous avez des questions, écrivez à efiubo@gmail.com

Efiubò est un projet réalisé avec le soutien de Otto per mille della Tavola Valdese

Top